La Pietà

La Pietà pieta-225x300

Pietà de Tournefeuille

 

Les têtes de la mère et du fils se sont détachées, mais ont été récupérées. La tête du fils est sympathique car elle a les yeux ouverts, ce qui nous fait penser à une œuvre d’un artiste local qui a utilisé une pierre de pays friable et cassante. Sa restauration sera délicate.

C’est une œuvre populaire, d’expression primitive, qui remonterait à la Révolution au moment où la porte de Tournefeuille a été supprimée ainsi que la croix de pierre qui la surmontait, comme les deux autres portes de Tourrou et du Pont qui donnaient à l’intérieur de la ville.

Dans cette alcôve on déposa cette Piéta  pour rappeler que c’est péché de s’attaquer aux symboles religieux : la mère pleure sur son fils mort comme le passant doit pleurer sur la croix démolie par les municipaux révolutionnaires au nom de la déesse Raison et de l’Être suprême.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Sou des Ecoles Henri WALLON |
ADNE : Avenir De Nos Enfants |
Lesparentsdibos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Asscp
| Apecliancourt
| Epicerie solidaire du Puy e...